Notre histoire

Le métier du vin naît toujours d’une passion : Passion pour le fruit, la qualité, la simplicité, le terroir et le partage.

L’histoire d’un terroir ne se borne pas à des histoires de château, de récits historiques ou géologiques.
L’histoire, c’est un pays, où vivent des hommes et des femmes passionnés qui ennoblissent la terre par leur travail, en symbiose avec le climat.

De ce travail naissent des vignes, qui dessinent avec douceur et harmonie le paysage à tous les moments de l’année.

De là s’écrivent de belles épopées pour les vendanges, la taille, le labour ou la mise en bouteilles.

portrait de paul

Ces vignes sont le fruit d’une activité humaine qui nous rassemble tous dans une même vision : « qui a vu des voisins ausculter vos vignes, ou goûter vos vins pour juger de vos compétences me comprendra ».

Cette histoire quand on peut y participer en cultivant et en vinifiant en compagnie de personnes pour qui on a de l’affection : on a envie de la partager.

Ce partage est un aboutissement, sans mensonges ou faux semblants, même si la réalité économique existe.

A une époque où l’on nous parle de développement durable en toute occasion, il me tient à cœur de souligner que la vigne est cultivée dans nos régions depuis l’Antiquité, et qu’elle est notre plus belle preuve de développement dans la durée.

Voilà le début de l’histoire,

Je suis Œnologue, diplôme couronnant une vocation pour l’agriculture depuis la classe de seconde agricole à 14 ans .

J’ai pu cultiver et vinifier dans plusieurs châteaux et domaines de renom avant de pouvoir créer mon propre vin « le Clos des arrougeys » , 

Avec la création de la marque les Arrougeys, j’élève directement à la propriété des vins, mais aussi je crée des vinaigres dans le pur esprit de vinaigre d’artisan.

Pourquoi le vinaigre?

Il était d’usage de fabriquer son vinaigre dans les campagnes, et de mon enfance j’ai gardé un souvenir de vinaigre très puissant fin aromatique.

Vinaigre, que j’ai souvent eu des difficultés à retrouver , et que j’ai décidé de faire . 

Parallèle à cette recherche du goût traditionnel, je me régalais des leçons de cuisine de mon grand-oncle Henry , qui était cuisinier -saucier de métier (il avait d’ailleurs travaillé à la tour d’argent) et m’avait expliqué les usages du vinaigre en cuisine .

Bien évidemment pour les sauces , comme la vinaigrette,  mais aussi pour les déglaçages ,  les macérations, bref la mises en valeur de la cuisine, comme avec le balsamique

 En tant qu’œnologue j’ai pu approfondir la connaissance des processus, et après 15 années de travail et de sélection de vin,  de méthodes de vieillissement , d’affinage,  j’ai pu sélectionné une souche de bactéries acétiques.

 Un savoir faire avec un milieu vivant , et naturel , qui depuis 15 ans me permet produire des vinaigres. 

 Toujours sur des lots de 150 à 200 bouteilles à chaque production, pour une question de dynamie et de philosophie. 

 La méthode dite d’Orléans qui est ancestrale,  une fabrication qui laisse le temps au temps,  et j’obtiens des vinaigres qui sont aromatiques, puissants,  sans intrants,  sans pesticides que je vends en circuit court

La gamme de vinaigres que je propose est à découvrir sur le site

Dans un esprit de savoir faire et de faire savoir avec sourire ! 

Le vin est mon métier et ma passion depuis plus de 37 ans.

Paul, œnologue